Accueil

Edito

Vous êtes en quête de solutions respectueuses du vivant, à échelle humaine ? C’est ici !

Bienvenue au laboratoire de la Transition.

Pour mieux comprendre la transition :
https://transitionnetwork.org/
http://www.transitionfrance.fr/
et nombre d’autres sites.

Pour l’instant LAB-Transition est incarné en Île de France à proximité de Rambouillet au cœur du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse. Il ne demande qu’à se développer pour exister de manière plus large.

Cet outil est destiné à toutes les personnes et groupes de bonne volonté qui souhaitent avancer vers un monde nouveau, empreint de beau, de bon, de bien, d’utile avec l’empathie nécessaire à notre époque pour un monde meilleur.
Cela ne veut pas dire facile ou utopique, mais vers des objectifs plus humanistes, plus altruistes où toutes les chances doivent être tentées pour vaincre un quotidien emprunt de contre-exemples qui nuisent à l’intérêt général et à notre environnement.
Partagez vos solutions, vos découvertes, vos expériences vécues, apportez vos suggestions, vos idées à expérimenter.

Et que les avis contradictoires s’en mêlent : ils feront la richesse de cet outil collaboratif.

2017 a été l’année de naissance de ce site : comme un enfant à qui l’on souhaite de grandir en apprenant de tous et en apprenant à tous.
2018 sera l’année du mini-bus pédagogique en rapport avec les disciplines de la Transition. (détails ici)

Le site est vivant; il y aura au fur et à mesure des avancées, un nouvel article en rapport avec un sujet de la transition. Merci de contribuer chacun à votre propre mesure, avec vos mots, vos valeurs, vos différences, vos hésitations, vos difficultés et aussi vos plus grandes ambitions.

En espérant êtres des femmes et hommes « Ponts » entre le passé, le présent et un futur à venir, la tâche est peut-être ardue mais vaut la peine d’être vécue.

La main sur le cœur, à l’écoute, les sens en éveil, le visage souriant, le laboratoire de la transition est présent.

Bien à vous tous en transition ou en devenir.

Cordialement,
Jean-Paul Boiselet