Vendredi 15 mars après-midi, suite à la première après-midi réussie en octobre dernier lors de la Semaine bleue à la Résidence des personnes âgées du Perray en Yvelines, Laurence et Jean-Paul ont effectué le premier atelier mensuel au même lieu. Un goûter y était offert.

Le vélo d’appartement dont le roulement à bille a été remplacé en octobre dernier est revenu avec, cette fois, le compteur à réparer. Avec Pierre, nous avons diagnostiqué un défaut du capteur. Nous le remplacerons lors de la prochaine séance. Martine est venue avec la trappe défectueuse de son radio cassette qui a été remise en marche. Lucie est repartie avec sa bouilloire réparée par Pierre ! Cécile est venue avec ses couteaux à aiguiser, dont celui qu’elle possède depuis son plus jeune âge. Elle est repartie ravie. D’autres résidents ont pris un premier contact et apporteront leurs objets défectueux dans un mois.

Martine qui était venue initialement pour son radio cassette, est remontée chercher son tricot pour montrer son ouvrage en cours à Laurence et pour lui apporter deux pantalons trop larges à reprendre.
Elle a finit par s’assoir avec Laurence pour avancer son ouvrage et était très contente de son après-midi.
Pierre n’a pas osé apporté à Laurence ses retouches et pensant qu’elle était uniquement là pour donner des cours de couture ! Il a promis de mettre des vêtements à réparer de coté pour la prochaine fois.

Nous avons goûté tous ensemble, discuté et ri. Les résidents de la pièce à côté, une fois leur partie de belote terminée, ont été attirés par la musique du radiocassette de Martine.
Ils ont bien discuté entre eux et se sont taquinés sur leurs réparations.

Ils nous ont dit être contents d’avoir des animations et sont repartis avec le sourire sans avoir vu le temps passer. Nous non plus. L’après midi a été finalement courte ! Nous viendrons la prochaine fois avec de la musique pour mettre de l’ambiance !

Prochain rdv vendredi 12 avril de 14h30 à 17h30. Venez nous rejoindre. C’est ouvert à tous. Ce sera une belle opportunité de liens inter-générationels.

Nota : Les prénoms des résidents sont empruntés.