Ce dimanche après-midi a eue lieu une opération de maintenance avant l’hiver, avec la compagnie d’un vent glacial.
L’essentiel c’est la chaleur humaine qui s’est dégagée. De nombreuses personnes amies du lieu et bénévoles se sont affairées. Pour les unes réduire les plantes adventices, puis composter et pailler, pour les autres, expliquer aux passants l’esprit du lieu, réparer des ardoises de bordure, créer et poser des panneaux de nommage des arbres…

Rendons hommage à un personnage qui s’est impliqué durant toute l’après-midi avec son cœur généreux. Je parle de Rez.
Il dit qu’il n’a pas d’adresse et qu’il dort dans son sac de couchage qui était dans son sac à dos; unique patrimoine.
Il est fier d’avoir participé à d’autres travaux de végétalisation autour de la gare de l’Est.

Habile de ses mains, il a consolidé la fixation des ardoises.
Vif d’esprit, il a trouvé des solutions pour réaliser des fixations de panneaux pour les noms d’arbres.
Artiste, il a écrit sur des ardoises les noms des arbres avec une calligraphie décidée (voir photo).

Une belle âme empreinte de modestie, riche de potentiels, un parcours de vie foirée dans ce monde pauvre en richesses humaines.

Quand la nuit est tombée et que le chantier fut rangé, il s’en est allé vers la Seine.
Au revoir Rez, je suis sûr que tu repasseras par là afin de te ressourcer…